Lisboa

Bienheureux ceux qui ne confient leur vie à personne/ Fernando Pessoa